Les interfaces de l’action publique : gérer, décider, contester

Francou, Lionel; Mavrot, Céline (2020). Les interfaces de l’action publique : gérer, décider, contester. Sciences de la société, 105(105), pp. 1-23. 10.4000/sds.11223

[img]
Preview
Text
Intro_Sciences_de_la_soci_t__n__105_Francou_Mavrot__2_.pdf - Accepted Version
Available under License Creative Commons: Attribution-Noncommercial-No Derivative Works (CC-BY-NC-ND).

Download (377kB) | Preview

Ce numéro spécial a pour ambition d’opérer un retour sur une série de modalités de l’action publique qui, sous des formes récemment observées, ont occupé l’agenda de la recherche sociologique. Il interroge en particulier les mutations des modes de légitimation étatique dont ces formes renouvelées de l’action publique sont révélatrices. Ce dossier est né du constat que si l’État est une institution dont l’emprise sur la société demeure puissante, notamment à travers la concentration de moyens d’intervention conséquents et ce malgré la multiplication des discours sur le retrait de l’État, ses registres d’action ont connu des mutations substantielles dans la période contemporaine. Les frontières de l’État apparaissent particulièrement mouvantes lorsque ce dernier est observé à travers les actes de différentes catégories d’agents, d’institutions ou d’organisations qui le composent, parfois à ses marges. Ces tendances de fond concernent notamment les éléments suivants : délégation accrue de pans entiers de l’action publiqueà des acteurs non-étatiques et mise au point des outils de pilotage que ce mouvement requiert, émergence des politiques dites participatives et constitution concomitante des citoyens en véritables experts-relais des politiques publiques, ciblage accru des populations-cibles de l’intervention publique et processus de spécialisation institutionnelle. Il s’agit alors de comprendre la manière dont ces régimes d’intervention publique sont instaurés par l’État sur de multiples scènes de l’action publique, mais aussi comment ces régimes affectent, en retour, la substance même de l’État. Une telle approche se propose de saisir les négociations, détournements et oppositions dont ces nouvelles manières de faire le politique sont l’objet dans leurs localisations sectorielles.

Item Type:

Journal Article (Original Article)

Division/Institute:

11 Centers of Competence > KPM Center for Public Management

UniBE Contributor:

Mavrot, Céline

Subjects:

300 Social sciences, sociology & anthropology > 320 Political science
300 Social sciences, sociology & anthropology > 350 Public administration & military science

Language:

French

Submitter:

Céline Mavrot

Date Deposited:

16 Jul 2021 10:40

Last Modified:

18 Jul 2021 03:06

Publisher DOI:

10.4000/sds.11223

BORIS DOI:

10.48350/157276

URI:

https://boris.unibe.ch/id/eprint/157276

Actions (login required)

Edit item Edit item
Provide Feedback