Connecteurs pragmatiques et métareprésentation: l’exemple de parce que

Zufferey, Sandrine (2006). Connecteurs pragmatiques et métareprésentation: l’exemple de parce que. Nouveaux Cahiers de Linguistique Française, 27, pp. 161-179. Département de linguistique de l'Université de Genève

[img]
Preview
Text
09-Zufferey_nclf27.pdf - Published Version
Available under License Publisher holds Copyright.

Download (330kB) | Preview

L’objectif principal de cet article est de montrer que certains emplois des connecteurs pragmatiques nécessitent la construction d’une métareprésentation. Nous verrons d’abord que les capacités humaines de métareprésentation sont diverses et montrerons ensuite que cette diversité se retrouve dans les différents types d’emplois des connecteurs. Nous proposerons une esquisse de modèle qui rend compte de cette propriété des connecteurs dans le cadre de la théorie de la pertinence. Enfin, nous testerons la validité de notre modèle en présentant des données dans le domaine de l’acquisition du langage, plus particulièrement sur la production de parce que chez des enfants entre deux et quatre ans.

Item Type:

Journal Article (Original Article)

Division/Institute:

06 Faculty of Humanities > Department of Linguistics and Literary Studies > Institute of French Language and Literature

UniBE Contributor:

Zufferey, Sandrine

Subjects:

800 Literature, rhetoric & criticism > 840 French & related literatures
400 Language > 440 French & related languages

ISSN:

1661-3171

Publisher:

Département de linguistique de l'Université de Genève

Language:

French

Submitter:

Sandrine Zufferey

Date Deposited:

25 Apr 2016 09:48

Last Modified:

25 Apr 2016 09:51

BORIS DOI:

10.7892/boris.78538

URI:

https://boris.unibe.ch/id/eprint/78538

Actions (login required)

Edit item Edit item
Provide Feedback